Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

   Accueil | Plan du site | FAQ
 
Localisation
Organisation
Missions et Attributions

Nos actions majeures
Nos projets

Carte de Côte d'Ivoire
Régions
Communes

Lois
Ordonnances
Décrets
Arrêtés
Décisions
Circulaires
Circulaires thématiques

Communiqués
Télégrammes officiels
Modèles d'actes administratifs et budgétaires
Affectations du personnel

Annuaire téléphonique et postal des élus

Autres



Agenda et Adresses utiles
Résultats des élections locales
Forums de l'action internationale des collectivités
 


 
ACTUALITE

Revalorisation salariale dans les Collectivités Territoriales : la DGDDL, le Ministère de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle, le Ministère du Budget ainsi que les Syndicats des personnels des collectivités territoriales se concertent.
Il s’est tenu le jeudi 24 juillet 2016 à la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local sise au Plateau, sous la présidence de Monsieur Houndjé Luc, Directeur Général Adjoint de ladite administration, une séance de travail relative à la suspension de l’application de la revalorisation salariale de 8% au profit des agents localement recrutés exerçant dans les Collectivités Territoriales suite à la note de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique adressée aux Payeurs dans lesdites collectivités.

Outre la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL), l’on notait la présence de Madame Amon Perpétue, Directrice de la Réglementation du Travail au Ministère de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle, Messieurs Donatien Beugré, Président du Conseil Régional de San Pedro, représentant l’ARDCI, Barro Bazoumana, Directeur Général de l’UVICOCI et Franck Kossa, Sous-Directeur chargé de la Réglementation à la Direction Générale de la Comptabilité Publique, représentant le Ministère du Budget.

Ont pris part à cette rencontre également Messieurs Albert Gue Vouandé, Secrétaire Général du Syndicat National des Personnels Communaux de Côte d’Ivoire (SYNAPECODI), Karim Sanou, Secrétaire Général du Syndicat National des Agents Municipaux de (SYNAPECOCI) ainsi que Mel Sévérin, Secrétaire Général du Syndicat National des Personnels des Communes et Districts Ivoiriens (SYNAMCI).

Sur la question de la revalorisation salariale de 8% consentie par l’Etat en faveur du personnel localement recruté des collectivités territoriales ivoiriennes par la prise d’un acte, les participants , tout en se basant sur l’arrêté ministériel n°2015-855/MEMAFP/CAB du 30 décembre 2015 portant application du barème des salaires minima catégoriels conventionnels de 2015, ont compris la nécessité d’un acte réglementaire mais ont indiqué que la mesure de suspension de l’application de la revalorisation salariale est inappropriée et inopportune.

Au terme des échanges, il a été conçu un relevé de conclusions paraphé par chaque participant et recommandant vivement que la prise d’un arrêté ministériel comme indiqué ci-dessus soit le seul texte réglementaire auquel lesdits payeurs devraient se référer pour l’application effective des 8% d’augmentation salarial.