Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

   Accueil | Plan du site | FAQ
 
Localisation
Organisation
Missions et Attributions

Nos actions majeures
Nos projets

Carte de Côte d'Ivoire
Régions
Communes

Lois
Ordonnances
Décrets
Arrêtés
Décisions
Circulaires
Circulaires thématiques

Communiqués
Télégrammes officiels
Modèles d'actes administratifs et budgétaires
Affectations du personnel

Annuaire téléphonique et postal des élus

Autres



Agenda et Adresses utiles
Résultats des élections locales
Forums de l'action internationale des collectivités
 


 
ACTUALITE

Communiqué de presse relatif à l’atelier bilan PRICI-FA
La Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local a servi de cadre, le mercredi 27 février 2019, à l’atelier bilan des activités de 2018 et des perspectives 2019 de la composante Appui à la Gestion Urbaine et Municipale du Projet de Renaissance des Infrastructures de Côte d’Ivoire-Financement Additionnel (PRICI-FA).

En effet, depuis 2018, le Gouvernement Ivoirien a engagé la préparation des contrats de villes de dix (10) Communes sélectionnées dans le Programme d’Action de Développement (PAD) du Projet d’Urgence d’Infrastructures Urbaines (PUIUR) à l’effet de mieux planifier et coordonner les investissements publics sur les principales villes du pays.

Au terme du projet en mars 2014, une requête a été adressée à la Banque Mondiale en vue du financement du contrat de Ville.

Le bon déroulement dudit contrat a apporté des garanties suffisantes pour sa prise en compte et son exécution dans le cadre du financement additionnel du Projet de Renaissance des Infrastructures de Côte d’Ivoire (PRICI-FA).

Ainsi, sept (07) Communes pilotes ont été retenues pour la signature d’un contrat de performance d’une durée de trois (03) ans. Il s’agit des Communes de Bouaké, Daloa, Korhogo, San Pedro, Koumassi, Port-Bouet et Yopougon.

Dans son intervention, Monsieur Gilbert Epkini, Coordinateur de la Cellule de Coordination du PRICI a rélevé que près de dix milles (10 000) élèves et enseignants ont eu leurs conditions de travail améliorées à travers la réparation de plus de 40 groupes scolaires, 138 kilomètres de voies reprofilées, 300 mètres linéaires de caniveaux nettoyés et 2000 emplois créés à Korhogo, Bouaké, San Pedro, Daloa ,Yopougon et Port-Bouët pour un coût total de 12 milliards de franc CFA.

Poursuivant, le Coordinateur du projet a souligné que ce projet a eu un impact majeur sur le volet entretien communal et d’appui aux Communes en terme de gestion financière.

Très satisfait des résultats de ce projet, le Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local, Monsieur Lazare Dago Djahi a remercié la coordination du PRICI, la Banque Mondiale ainsi que les Communes pilotes pour leur mobilisation et leur implication dans la bonne marche du projet.

Concluant l’atelier, le Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local a exhorté les Maires à poursuivre leurs efforts pour l’amélioration de l’implication et de la participation des populations bénéficiaires.
Il les a, enfin, encourages à s’approprier les acquis et à pérenniser les activités du projet avesc leurs ressources propres.